Tour de France en camping-car // Part. 2

Pour cette troisième région de notre parcours nous avons été pragmatique. Étant donné que nous connaissons bien le chef-lieu et que nous ne souhaitions pas trop étendre notre parcours jusqu’à Nice, nous avons opté pour un coin plutôt typique de cette partie de la France : La Camargue !

REGION PROVENCE-ALPES COTE D’AZUR

Saintes-Maries-de-la-mer

C’est à la Manade des Baumelles estampillée par France Passion encore une fois, que nous avons atterri. Cet élevage de taureaux propose habituellement des chambres d’hôtes avec un restaurant de qualité. Le lieu de bivouac est sommaire mais assez grand pour plusieurs camping-car, de plus il est surveillé par caméra et se trouve à quelques minutes de Saintes-Maries-de-la-mer. Le soir même nous avons d’ailleurs pu retrouver de la famille dans le village pour déguster le fameux plat : la gardianne de Taureaux (en gros un taureau bourguignon). Pour ceux qui souhaiteraient dormir plus proche de la mer, Saintes-Maries proposes des parkings payant pour camping-car.

Comme nous avions décidé de découvrir chaque région à fond, nous ne pouvions pas échapper à la balade à dos de cheval camarguais. A la découverte des rizières, des paysages tantôt verdoyant tantôt aride, aux pas lents des équidés. Enfin lent c’est vite dit ! Quand au hasard du parcours vous entendez les chasseurs qui effraient les oiseaux à coup de fusil et vous voici au trot en un rien de temps. Le clou de la balade, le moment où l’on rentre dans l’enclos des taureaux. Ils nous font face, poursuivi par les gardians (non ce n’est pas une faute d’orthographe c’est vraiment leur titre) ! Tu commences à hésiter sur ta monture : rester ou partir ? Puis un autre gardian leur fait face avec la pointe de son trident qui pointe vers l’avant, à ce moment là tu te dis que ce mec là c’est un superhéros ! Les taureaux tournent sur la droite rentrant dans un nouvel enclos, ouf…. La fin de la balade se fait les sabots dans l’eau éclaboussant vos jambes et bientôt tout le pantalon. Un super moment à vivre en famille avec une guide passionnée et pleine d’humour !

Avant de quitter cette belle région, nous ne pouvions partir sans avoir salué les flamants roses ! Direction le parc ornithologique du Pont de Gau. Vous rencontrerez tous les oiseaux vivant en liberté dans ces espaces de terre réservés pour eux, où l’homme n’est qu’un visiteur silencieux caché derrière des roseaux ou des cabanes, afin de ne pas déranger la nature.

Pour 7,5€ les adultes et 4€ pour les -12 ans, deux parcours vous sont proposés. Le premier de 2,6km durant une bonne heure  et le deuxième de 4,3km pour un peu plus de 2h. A vous de personnaliser votre visite. Munissez vous d’une paire de jumelles, cela peut valoir le coup si vous avez affaire à des animaux un peu capricieux.

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *